09/10/2006

La double tarte de Laurette…

lau

 

Ami lecteur, lectrice chérie, tu as déjà entendu parler de la double peine ? C'est un concept maudit qui se résume comme suit :"un étranger qui réside de manière régulière en Belgique commettant un délit peut se voir expulsé après avoir purgé sa peine de prison." Pour en savoir plus sur cette ordure législative, surfe tout de suite sur le site du MRAX… Notre chère ministre de la justice, a - lors de ce week-end électoral - été l'innocente victime de cette double peine, elle s'était déguisée en double tarte !

Dans le film
Daens, le réalisateur Stijn Coninx nous montre comment Charles Woeste, le patron du Parti Populaire Chrétien, distribue saucisses et bières à des pauvres ouvriers tout en, évidemment, les encourageant à voter pour lui. C'était aux cours des élections communales de 1899 à Alost. 107 ans plus tard, le vendredi 6 octobre, Laurette Onkelinx invitait tout Schaerbeek à une soirée, repas, beuverie gratuits. Ce n'est pas ça qui, d'après la DH, a empêché le généreux Benito Francesconi, marchand de vin anderlechtois et individu louche, à lancer une tarte sur le visage et le tailleur – que je suppose rouge – de Laurette… Première tarte, première peine.

La seconde, hier : dans la tarte de répartition des sièges du conseil communal, Laurette n'a fait progresser son parti que de 8 sièges. Il faut savoir que Laurette a étrangement atteri à Schaerbeek, qu'à l'entendre, elle était née dans le parc Josaphat et que petite elle cueillait les krieks… Bref, elle s'est laissée – a demandé ? – un parachutage dans la première commune de Belgique, a semé le souk à Schaerbeek et s'est plantée… 8 sièges de mieux, c'est énorme mais c'est pas assez… L'ambition était de mettre le bourgmestre libéral à la porte, c'est complètement raté… Ne nous réjouissons pas de la victoire de la droite sur celle de la gauche, il faut peut-être, simplement considérer qu'il faut parfois plus qu'une tête et qu'une fête pour séduire les électeurs d'aujourd'hui. Peut-être que la fête du bourgmestre sortant - et probablement rentrant - était plus réussie...

L'idée qu'une ministre de la justice puisse se prendre une leçon de modestie et le fait que le cordon sanitaire semble tenir le coup nous aiderons peut-être à passer une bien belle semaine !

06:14 Écrit par gernoux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : election, democratie, laurette onkelinx |  Facebook |