18/08/2006

Ik ben akkoord met u meneer Leterme

C’est repris par toutes les gazettes… Yves Leterme ministre-président flamand a dit, dans les colonnes de Libé, que les francophones de la périphérie bruxelloise n’étaient pas en état intellectuel d’apprendre le néerlandais. Il souligne aussi le fait que le roi et diverses personnalités politiques et francophones du premier plan ne parlent que très mal le flamand, que ce qui a fait de la Belgique ce qu’elle est c’est plus l’Histoire que la volonté des gens et qu’enfin, ce qui nous réunit c’est sa royale majesté, les diables rouges et certaines bières…

Les penseurs de
RTL Tvi s’offusquent du fait que Leterme considère que la Belgique est un accident de l’histoire, les philosophes de la DH estiment que Leterme se lâche dans libé, dans les colonnes du Soir, Ecolo, le MR et le CDH s’insurgent. Le premier par l’entremise d’Isabelle Durant qui dit que ce discours n’est pas très différent de celui des fâcheux fascistes du Vlaams Belang, le CDH estime qu’on peut pas dire du mal du roi et surtout pas – dirait-on – à l’extérieur du pays, et enfin, le vice-premier et président du MR n’est pas content du tout…

Ma question ? En quoi ce que monsieur Leterme dit est-il tellement scandaleux ? Ses mots sont vigoureux mais justes, il y a un sérieux problème qui fait que nous francophones sommes, bien souvent, incapables de parler flamand même après six longues années passées à l’apprendre sur les bancs du secondaire ! Pour le reste, demande à tes flamandes connaissances d’évaluer le néerlandais du joli Albert et prouve-moi que certaines bières, les diables et la monarchie ne font pas partie des toutes premières briques de la maison Belgique !

Est-ce qu’on pourrait être un chouia lucide et arrêter de se voiler la face derrière le politiquement correct ? Petite précision, par rapport aux commentaires, il est clair que le néerlandais n'est pas une langue qui s'exporte beaucoup mais bon...

08:03 Écrit par gernoux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : leterme, flandre, belgique, roi, politique |  Facebook |

Commentaires

C'est quoi le flamand ? A part dans les Flandres et la Hollande, où parle t'on encore le néerlandais ?
Pour moi le flamand est une lmangue morte...l'anglais, le francais et l'espagnol entre autres est une langue universelle, voir international, mais le flamand c'est quoi ????????????? un dialecte perdu !!!!

Écrit par : Wallonie libre | 18/08/2006

Pas de temps à perdre à apprendre une langue qui ne me servira qu'à me faire comprendre de trois pelés et un tondu !! D'autant que le néerlandais n'est pas forcément compris par les flamands dont la plupart ne baragouine que le flamand de leur patelin.

Écrit par : citoyen du monde | 18/08/2006

le néerlandais n'est pas une langue morte ! Le français pourrait l'être tout autant... les seules langues majoritairement parlées dans le monde sont l'anglais, le chinois et l'espagnol. Il y a pas mal de colonies ou de pays où le néerlandais et dialectes sont encore pratiqués(Afrique du Sud, Indonésie,Suriname, antilles néerlandaises,...)
Je suis d'accord avec les propos de monsieur Leterme même si la manière n'était peut être pas des plus judicieuses.

Écrit par : cederic | 18/08/2006

le néerlandais = inutile Peut être serait-il bon de se demander si les francophones souhaitent apprendre une langue qui n'est utilisée que par une très faible population et qui économiquement parlant n'a strictement aucun intérêt. Les flamands sont trop repliés sur eux-mêmes et sont des extrémistes. La survie de leur langue n'a pas d'intérêt.

Écrit par : une francophone | 18/08/2006

Chers Locura & Gernoux Votre analyse ne manque pas de couille. J'aime assez.
Même si ce crétin de Duterme n'en est pas à sa première (ni dernière je crains)provocation,ik ben assez eens met jullie. Cela ne veut toutefois pas dire dat ik beb eens met hem! Pour moi, c'est un politicien et ses propos ne sont que politiques. Cela dit, ou en croit encore un peu à ce que la Belgique peut nous apporter et on apprend la langue de l'autre. Ou on s'en fout et on se débrouille. Iedereen zijn propres convictions.
:)

Écrit par : A.Cide | 18/08/2006

Apprentissage des langues... de bois! Ce genre de sortie et les commentaires outrés qui vont avec ne sont qu'une manière (parmi d'autres) pour nos politiciens de faire du vent et de faire parler d'eux... Cela n'a aucun fondement et franchement ils feraient bien de travailler un peu à des choses concrètes (genre: ne pas relâcher dans la nature des récidivistes en puissance, faire baisser notre facture énergétique...)

Écrit par : Fadalou | 18/08/2006

m Enfin voyons, faux diviser pour régner.

Écrit par : foufou2 | 18/08/2006

... Moi je m'en fous...après 59 ans de Bruxellitude je sais toujours pas parler le néerlandais...Sorry j'ai rien contre, mais à quoi celà pourrait-il me servir???...Quand on est pas obligé (de parce qu'on fait) pourquoi faudrait il s'encombrer?...Je me débrouille pas trop mal en anglais...ça me suffit :-)

Écrit par : sioran | 18/08/2006

et le français se parle ou svp? à part en Belgique et en France (terrotoires inclus), je doute que le français soit une langue "universelle", tout comme le flamand on la parle dans quelques ex-colonies.... nous vivons dans un pays bilingue, cela me semble un minimum de parler au moins les deux langues...

Écrit par : arf | 18/08/2006

LES flamants !!!!!! Pauvre belgique !!! ON est pas gatés entourées d une bande de raciste ( Flamand ) .Les flamans adorent les wallons quand ils vont dépenser leurs sous a la mer du nord !!! DERSERTONS LA COTE BELGE !!!!!!! ALLONS PLUS EN FRANCE , BONNE TERRE D ACCUEIL !!!! LES FLAMANDS Y EN A MARRE !!!!!

Écrit par : danze | 18/08/2006

Capacités intellectuelles Bon d’accord il s’agit d’une erreur de traduction comme dirais Elio di Rupo, c’est vrai qu’on peut le comprendre comme ça, vu que les wallons ne comprennent pas le Flamand et que les Flamands eux parlent le Français à leur manière, mais bon la Belgique est un pays avec DEUX langues nationales, il serait donc bienvenu que les citoyens de ce pays parlent les deux langues nationales.
Personnellement je ne parle pas le Flamand en tant que tel, mais je connais des bribes de Néerlandais et je sais me débrouiller, néanmoins ma préférence va à l’Espagnol étant donné qu’avant notre pays était Espagnol …
Mais c’était avant que les Wallons aient un Ministre président d’origine Italienne !
Dans les faits il s’agit d’un débat politicien visant encore une fois à séparer le pays avec de faux motifs, je suis allé passer un W-E à Laroche en Ardennes et OH ! Surprise, je n’était entouré de gens ne parlant que le Flamand…Heuh enfin je ne sais plus peut être que c’était du Néerlandais et je n’ai pas remarqué qu’il n’avaient pas les facultés intellectuelles pour apprendre le Français, le Ministre Yves Leterme (qui a pourtant un nom Français) sait-il ce c’est un intellectuel, m’enfin comme dirais Gaston, c’est bientôt les élections alors tout est bon, même les débats bidon.

Écrit par : Pascal | 18/08/2006

yves leterme Je pense qu'en Belgique nous devons pouvoir parler les deux langues aussi bien pour les Bruxellois, wallons et même flamands. Nous sommes dans un pays bilingue ou même trilingue . Je trouve normal que l'on doive faire l'effort de parler au moins les deux langues nationales. Je suis d'origine française par mon père et je parle les deux langues. Alors pourquoi pas les Belges à part entière?????
Liliane

Écrit par : six liliane | 18/08/2006

D'accord avec Herratum MAIS ... ... mais, une constation objective (pas un jugement, une "manoeuvre politique" ou autre): de plus en plus de +/- jeunes compatriotes NL ne "pètent" pas un mot de FR !! Je travaille partout en B et je le vérifie tous les jours. J'observe également de + en + de FR (dont je fais partie) qui se "débrouillent" de mieux en mieux en NL !!

Écrit par : Michel | 19/08/2006

arf Je vois que certaine personne ne connaissent vraiment pas le reste du monde ou sont plus flamingant qu'autre choses.
On ne parle le français quant France et en Belgique (enfin une partie de la Belgique) et bien et bien ???????
Encore une choses la Belgique n’est pas bilingue mais bien trilingue, combien de flamant parle l’allemand ??????

Écrit par : foufou2 | 19/08/2006

le terme le terme, Ne mérite même pas de majuscule..
Savez-vous à quel temps de conjugaison appartiennent les phrases suivantes :
J'apprend le flamand,
Tu apprends le flamand...
Il apprend le flamand ........c'est le temps perdu....
Si vous passez du Limbourg en Flandre Orientale ou Occidentale et même province d'Anvers, Avec le VRAI NEERLANDAIS ,
vous ne saurez vous même pas vous faire comprendre ...Je l'ai vérifié personnellement dans beaucoup de cas.. A ce jour, je décide de plus jamais mettre un pied à la côte belge . Vive les francophones WALLONS... ( Avec un minimum de connaissance de la langue Anglaise, on se débrouille partout dans le monde ) Et avec le flamand ????

Écrit par : fa058725 | 19/08/2006

Zeker dat... Mon père est "Belge", ma mère est "Italienne, mes grand'parents paternels sont "Français", je suis dans la partie francophone du pays où le français et l'italien m'aident sérieusement. Dans la partie néerlandophone qui n'en a que le titre, il est parlé une multitude de dialectes qui ressemblent au néerlandais,comme notre multitude de dialectes ressemblent au français. Des amis "Hollandais" sont venus nous rendre visite et nous leur avons fait visiter Bruges (Breugge)... Ils n'ont rien compris et ont inventé un anglo-néerlandais comme quatrième langue... Quant à moi, en Flandres, ik trek men plan... Comme les Bruxellois... ( Comment dis-t'on "Oui" en Bruxellois? : Non, peut-être...

Écrit par : Le dernier neurone | 19/08/2006

cher arf... on parle francais dans tous ces pays :-) Belgique (Wallonie et Bruxelles seulement)
Bénin
Burkina Faso
Burundi
Cameroun
Canada (Provinces de Québec et du Nouveau-Brunswick principalement, mais le français est langue officielle dans tout le pays)
Comores
Congo
Côte d'Ivoire
Djibouti
France
Gabon
Guinée
Guinée équatoriale
Haïti
Luxembourg
Madagascar
Mali
Monaco
Niger
République centrafricaine
République démocratique du Congo
Rwanda
Sénégal
Seychelles
Suisse (romande)
Tchad
Togo
Vanuatu

Pays où le français est également utilisé
Dans ces pays le français n'est pas une langue officielle, mais de nombreuses personnes y parlent le français, notamment du fait de l'histoire.

Algérie
Andorre
Cambodge
Île Maurice
Liban - eh oui, on est francophone...
Louisiane (Cajuns)
Maroc
Mauritanie
Tunisie
Roumanie
Moldavie

Écrit par : Let | 20/08/2006

et ou parle-t-on le nederlands? Pays Bas
Belgique
caraibes nl

Dans certaines ex-colonies:
Suriname
Indonesie

Langue soeur: Afrikaans
Afrique du Sud
Namibie



Écrit par : sandmoon | 20/08/2006

hum hum faut ptet dire 'ik ga akkoord' et pas 'ik ben akkoord' ;-) pourtant je suis francophone ...comme quoi monsieur Leterme fait quand même une généralisation!!

Écrit par : dju | 20/08/2006

Pourquoi tant de haine?!!!! Perso, je trouve innutile de déverser toute cette diarée verbale contre tous les flamands! Faut pas généraliser! Y a de fameux gogols chez eux mais c'est pareil chez les francophones. Et a l'inverse, y a des gens qui en vale la peine des deux côtés.

Écrit par : Luc | 20/08/2006

Et la liberté dans tout cela !!!! La Belgique a 3 langues nationales . Nous vivons dans un état démocratique , donc pourquoi obliger les gens à parler une langue qu'ils n'aiment pas . Si il n'y avait pas de liberté , nous aurions qu'une seule langue nationale que nous serions obligés de parler . Comme on nous en laisse le choix , profitons en . Personnellement , je préfère apprendre l'italien que le flamand qui ne nous sert vraiment qu'en Belgique , et encore ....

Écrit par : Françoise | 20/08/2006

Particularité linguistique de la Belgique La langue officielle majoritaire en Belgique est le néerlandais qui est langue officielle pour +/- 27 000 000 de personnes dans le monde. La langue minoritaire en Belgique est le français qui est parlée par 500.000.000 de personnes de par le monde. Que ce soit en matière de culture ou même dans divers domaines scientifiques ou techniques, les francophones se sentent moins obligés à apprendre une autre langue. Il en est de même pour les anglophones ou les hispanophones qui se sentent moins obligés à apprendre une autre langue.S'il n'y aurait pas de francophones en Belgique mais des hispanophones par exemple, le problème des flamands seraient le même.
Je comprends que les flamands défendent et protègent leur langue sur le sol flamand mais ce n'est pas en faisant des déclarations racistes et ANTIPATHIQUES que les flamands vont encourager les francophones à apprendre le néerlandais. Les politiciens flamands oublient très souvent que le néerlandais est un groupe linguistique culturellement minoritaire dans le monde.Qu'est-il important de défendre la Flandre ou la langue et la culture flamande ? Dans la bouche des politiciens flamands, il est beaucoup question de Flandre et rarement de culture. Il est à noter que les jeunes flamands comme beaucoup de francophones apprennent comme seconde langue, l'anglais,langue internationale dans les domaines techniques, scientifiques et de politiques internationales et sur le WEB.Alors, la solution serait que l'anglais devienne langue officielle et langue de travail en Belgique puisque de plus en plus parlée ou comprise au Nord comme au Sud. Cette proposition peut paraître surréaliste mais elle pourrait faciliter les échanges entre les deux communautés.Remarquez que si l'anglais était utilisé dans les échanges entre les deux communautés, cela ne résoudrait pas le problème de la défense de la culture flamande, je pense que l'anglais est une menace plus grande pour la culture flamande que le français. J'en reviens à penser que les politiciens flamands ont intérêts à se montrer plus cool avec les francophones et au lieu de donner des petits drapeaux flamands sur le parcours du Tour de France, il ferait mieux de financer des maisons de la culture flamandes à Bruxelles et en Wallonie où les francophones pourraient apprendre, améliorer et entretenir leur connaissance de la langue et de la culture flamande, c'est à dire copier le modèle français avec l'Alliance française, associations présentes partout dans le monde.
Pour terminer, il faut reconaître que l'enseignement des langues est à revoir en Communauté française. Il est important qu'un étudiant sache comprendre et se faire comprendre dans une autre langue. Ce n'est p

Écrit par : Laurent | 20/08/2006

La Flandre s'isole Il y a environ 5 millions de locuteurs flamands dans le monde. Donc ceux-ci recherchent dans leurs voisins immédiats à augmenter ce nombre.Mais ce qu'ils oublient, c'est qu'avec l'europe et avec l'équivalence des diplômes il sera de plus en plus possible pour des francophones d'avoir un job chez nos voisins de l'hexagone.

Les Flamands commettent une erreur historique, celle de se replier sur leur sol et leur langue, qui est une belle langue en l'occurence.
Et cette conscience est gravée dans leur inconscient sous la forme
nous sommes les meilleurs/un sol/ une langue.

Écrit par : Noêl | 20/08/2006

Que la Flandre Que la Flandre fasse partition d'accord. Eux ils appellent celà "l'indépendance" . Dans mes Kramers Woordenboeken, le mot partition n'est pas renseigné. Donc Mr Leterme utilise "onafhankelijk ou encore zelfstandig"ou "indépendance" . Je connais un journaliste de Libe qui connait ces subtilités. La langue Flamande est approximative, c'est leur force. Parce que Yves et les autres pourront toujours affirmer qu'ils se sont mal exprimés.

Écrit par : Albert | 20/08/2006

Je suis Je suis francophone de Belgique, je suis bilingue français/anglais et j'étudie le russe au GLTT au campus de Rode

Écrit par : | 20/08/2006

Une Flandre indépendante d'accord. Mais les régions de Bruxelles, de Wallonie ainsi que la Région de langue Allemande, RESTENT la Belgique, avec notre famille royale, nos institutions.....Et surtout que la Flandre paie une "très grosse pension alimentaire " à la Belgique parce que le divorce sera prononcé à ses torts. En dat in a kas....

Écrit par : Flupke | 20/08/2006

80% de francophones devraient apprendre le flamand? parce que 20% l'ont décidé! Je suis flamand d'origine, parle les deux langues et habite à Crainhem (et pas Kraainem comme le veulent les flamands). Les communes à facilité(s) sont une hérésie historique que les flamands ont mises en place pour endiguer l'expansionisme des francophones. Aujourd'hui, ils tombent dans le même travers de ce foutu expansionisme qui a fait tellement de ravages partout. Les gens veulent vivre heureux et se foutent du reste. Qu'on ne les emmerde pas avec ces conneries. A propos, pour obtenir quelque chose de la commune en français, c'est la galère . DROITS DE L'HOMME ? VOUS CONNAISSEZ? IK WEL maar jullie zijn het vergeten.

Écrit par : u2albatros | 20/08/2006

CARGO AIR LINE- LA CHS LES ISRAELITES A BIERSET AIRPORT SONT DES PLANQUES, EN ISRAEL ON MEURT.

Écrit par : GERARDY BENOIT | 21/08/2006

Peut-être la solution! pourquoi ne pas encourager les jeunes gents a des échanges culturelles flamandes francophones, envoyer les enfants francophones en flandre et les enfants nerlandophonnes dans la partie francophonne du pays,si au lieu de se manger le nez,nos chers élus pouvaients pour une foi chercher des solutions valables!Moi, j'ai trouvé la solution,l'élue de mon coeur est flamande, je suis francophone bruxelois c'est l'amour en couleur,tricolore biensure.

Écrit par : JIP. | 21/08/2006

faut tout voir... Depuis notre plus tendre enfance, on grandi dans un climat de compétition, de différence (ou d'indifférence), voir de haine, par rapport a notre seconde moitier linguistique... Comment voulez-vous que nos enfants apprécient l'apprentissage d'une langue d'une communauté qu'ils apprennent a détester dès le plus jeune age ???

Écrit par : L@urent | 21/08/2006

D'accord avec Laurent ils ne nous donnent pas envie d'apprendre cette langue et cette culture. C'est pourquoi, maîtrisant bien l'Italien, maintenant je crois que je vais étudier le Hongrois.

Écrit par : Philippe | 21/08/2006

D'accord avec Laurent et Philippe J'ai soixante-cinq ans... On ne le dirait pas... L'ENSEGNEMENT de mon NEERLANDAIS m'a été donné par un professeur francophone à l'accent très marqué du BORINAGE (genre PILETTE...). J'ai un fils de 40 ans qui a subi le même enseignement... Résultat : je parle le FLAMAND à la façon de Jacques Bodoin... Mais je ne parviens à le comprendre qu'à coups d' "Astablif?"... Plongé en Flandres, on n'en a plus le goût, on a l'impression de ne rien avoir appris et leur allure méprisante et ironique me laisse dans un total désarroi. Je sais, il me manque une case : la seule qu'ils possèdent.
Je crois que pour les Flamands le fait de s'obliger d'apprendre le Français et nous le "foutre" à notre nez, n'est qu'une façon OBLIGATOIRE de palier leur manquement. Les petits roulent toujours dans de grosses voitures...

Écrit par : Le dernier neurone | 22/08/2006

Leterme met un terme!
Déjà avec un nom à consonnance française..il aurait mieux fait de tourner sa langue 7X dans sa bouche avant de fustiger les francophones.

Je suis belge.....mon père limbourgeois, ma mère de Bruxelles, mes grands-parents de Liège. Et je vis dans la capitale, où je parle le flamand, là où il faut enfin, là où c'est "obligatoire" et le français quand bon me semble.
J'achète deux quotidiens, l'un en flamand (hln) l'autre en français (La Capitale).....pour être informée des différences....
J'ai appris le néerlandais à l'école en 1958/60, mais sachez qu'avec les quelques notions de flamand basic enseignées, je n'ai pas vraiment su me démerder, donc je l'ai appris toute seule sur le tas....et je pense être "een perfecte tweetalig"
Alors qu'on arrête de nous basiner avec toutes ces déclarations à la presse, pleines de relants politiques, justes bonnes à instaurer un climat de haine entre les belges....Faut-il vraiment traîter les francophones d'imbéciles parce qu'ils n'apprennent pas le néerlandais aussi vite que leterme (qui ne mérite même pas une majuscule tellement sa connerie est immense) le voudrait! Où est la démocratie.
dernière précision: la plupart des polititiens en place, ont la politique dans le sang...dès leur naissance, ou par "héritage" de papa.... alors autant être parfaitement bilingue...si on veut gravir les échelons en quatrième vitesse. je pense que c'est plus par ambition politique que par plaisir d'utiliser l'autre langue. Et puis, les votes cela compte aussi. Et enfin, pourquoi leterme s'est il épanché dans un quotidien français (de France) et non dans nos quotidien. Il y a quand même ASSEZ de quotidiens néerlandophones qui lui auraient déroulé le Tapis Rouge pour moins que cela. Comprenne qui pourra.
Allei, salut en de kost.
Parce qu'il y a aussi la bonne zwanze Bruxelloise....

Écrit par : mich | 26/08/2006

... L'europe se construit, on harmonise la monnaie, on efface les frontières, on encourage l'échange, mais les flamands se replient sur leurs nombrils, pourquoi mystère ?, mais je ne pense pas qu'ils aient beaucoup d'avenir dans cette direction.
Comme disait mich cela ne fait qu'attiser la haine entre les gens alors que tout cela ne sont que manoeuvres politiques.
Une langue qui doit tand se battre pour continuer d'exister est en fin de vie, elle en est au soins paliatifs, un dernier soubresaut peut-être ???

Écrit par : Gene | 07/09/2006

Les commentaires sont fermés.